Le Taj Mahal, joyaux de l’architecture islamique en Inde

Le Taj Mahal est un monument historique situé au Nord de l’Inde dans l’état de l’Uttar Pradesh près de la rivière de Yamuna dans la ville d’Agra. En persan, Taj Mahal signifie le « Palais de la couronne ».

Il a été construit par le Moghol Shah Jahan, petit fils d’Akbar.Ce sont deux figures emblématiques de l’expansion de l’Islam en Inde. Ce fut deux empereurs ayant marqué l’histoire du début de l’islam à travers de long règne de l’empire Moghol en Inde. L’empire Moghol prend ses origines de l’empire Ottoman, Perse et Mongol tout en conservant les origines et la culture indienne du pays.

Le Taj Mahal est entièrement constitué de marbre blanc. C’est un mausolée qui a été érigé en mémoire de l’épouse préféré de Shah Jahan, Arjumand Banu Begam appelé affectueusement par son mari Mumtaz Mahal, signifiant en persan  « la lumière du palais ». Mumtaz meurt le 17 juin 1631 alors qu’elle donnait naissance à son quatorzième enfant en se rendant à la campagne. Son inhumation se fait d’abord dans le jardin de Zainabad, à Burhanpur. Puis Shah Jahan décide de construire un mausolée digne d’un palais pour sa tendre épouse. Il est inhumé le 31 Janvier 1666. Le Taj Mahal est issu d’une architecture de style islamique, iranienne, ottomane et indienne.

La construction de ce mausolée commença en 1631, l’année où Mumtaz mourut. L’architecte qui fut choisi pour dessiner les plans du monument est Ustad Ahmad Lahauri originaire de l’état de Lahore. La fin des travaux n’est pas exactement connue, mais les scientifiques s’accordent à dire que les travaux furent terminés en 1648 comme il l’est indiqué à l’entrée principale du monument. L’architecte affirme que les travaux ont pris fin en 1643 et l’Etat de l’Uttar affirme quant à lui que les travaux prirent fin en 1654.

22e3a73139589cd03778fefa1928140e_large

La construction de cet édifice nécessita de plusieurs matériaux précieux provenant de nombreuses contrées indiennes et asiatiques comme le marbre blanc provenant du Rajasthan, le jaspe du Panjab, la turquoise et le malachite du Tibet, la lapis-lazuli du Sri-lanka, le corail de la Mer Rouge, la coraline de Perse et du Yemen, l’onyx de Deccan et de Perse, les grenats du Gange, l’agate du Yémen et de Jaisalmer, le cristal de roche de l’Himalaya, et d’autres pierres fines ont été utilisé pour l’ornement du mausolée.

Le dôme du mausolée est entouré de quatre minarets construit vers l’extérieur pour éviter, en cas de tremblement de terre, la destruction du dôme. A gauche de l’édifice, se trouve une mosquée fait de grès rouge orientée vers la direction de la Mecque, construite pour permettre aux croyants de venir y prier. A droite de la mosquée, se trouve un bâtiment similaire à la mosquée, une réplique du nom de Jawab « réponse » construite pour maintenir la symétrie. Mais ce bâtiment n’est pas utilisé comme lieu de culte car il n’est pas orienté vers la Mecque.

AmazingTajmahalPictures2

tajMahal_2360129b

A l’avant du mausolée se trouve le charbagh « quatre jardins » en persan, un jardin traditionnel perse planté d’arbres et où poussent des fleurs.

Taj-Mahal-1000

298963-fraicheur-du-jardin

Sur le mausolée est inscrit vingt-deux passages du Coran dont quatorze sourates entières, en pierre noire incrusté dans le marbre blanc. Le choix de ces passages du Coran et leur nombre ont été difficile a déterminer. Plusieurs historiens proposent des analyses de ces versets. Le choix de ces passages fait référence à la description des éléments du Paradis. La calligraphie de la sourate 89 se termine par : « ô toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agrée ; entre donc parmi mes serviteurs, et entre dans mon Paradis ».

calligraphie taj mahal

Les inscriptions calligraphiques présentes à l’entrée de l’édifice font références à la plaine du jugement dernier et aux jardins du Paradis. Le choix de ces passages ont été fait par l’empereur, le calligraphe et l’architecte. Le plan des jardins présent au devant du Taj Mahal représente les jardins du paradis et ses quatre rivières de lait, miel, vin et eau et le Taj Mahal se trouve à l’emplacement du trône de Dieu, comme il l’est décrit dans Coran.

D’après l’historien Wayne Begley, le Shah Jahan construit ce monument à l’effigie de Dieu (Allah),  afin d’en faire une représentation personnelle du paradis sur terre, tout en y construisant un mausolée pour son épouse. C’est la manifestation de représenter la beauté de Dieu dans sa forme la plus exaltée, selon le même historien.

TajCenotaphs

Il reste le monument le plus visité au monde. Il est d’ailleurs placé au patrimoine de l’Unesco et figure dans le classement des 7 merveilles du monde conformément au classement de 2007.

India_-_Taj_Mahal_sunrise1288388264

Ce magnifique édifice a été visité à toutes époques, à toutes saisons et à tout moment de la journée. Les indiens aiment le visiter pendant la période automnale. Il est un lieu de recueillement, de méditation pour celui qui veut vivre un instant intemporel.

taj11

L’amour de Shah Jahan pour Mumtaz Mahal fut immense. Je pense personnellement que les quatorze sourates font références aux quatorze enfants du couple. Shah Jahan a choisi ainsi de sceller l’amour qu’il entretenait avec son épouse chérie à travers ces passages du Coran.

Magnifique histoire n’est-ce pas? 🙂

 

One Reply to “Le Taj Mahal, joyaux de l’architecture islamique en Inde”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s