Treez, la bijouterie écoresponsable !

Hello ! Vous allez bien ? Aujourd’hui on voudrait vous présenter une entreprise pour laquelle on a eu un gros coup de coeur. C’est une boutique en ligne de bijoux qui allie marketing, social et développement durable dans le même temps. Un bijoux acheté équivaut à un arbre planté dans une région du Monde en difficulté social et économique. Nous avons décidé d’accorder une interview au fondateur de Treez , Alexis Krycève, pour développer avec nous l’idée de son concept, qui s’avère être un merveilleux projet.

1. Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Alexis Krycève, 38 ans, marié et papa de deux garçons de 8 et 4 ans. Diplômé d’HEC (spécialisation entreprenariat) en 2001, j’ai tout de suite voulu partir pour de nouvelles aventures entrepreneuriales. J’ai rencontré Tristan Lecomte, fondateur Alter Eco, à la recherche un bras droit, et son projet m’a tout de suite parlé. En 2002, je rejoignais Alter Eco, aidais cette marque à développer le commerce équitable. J’ai également participé à la création de Pur Projet, qui développe des programmes de reforestation et d’agro-foresterie. Ensuite, j’ai créé ma propre société de conseil, AK2C, pour aider les entreprises à avoir plus d’impacts positifs que négatifs, et les aider à adapter leur modèle économique au monde de demain.

2. Pouvez-vous présenter le concept de votre entreprise ?

Treez est une marque de bijoux éthiques engagés. Le concept est simple : un bijou acheté = un arbre planté dans un des pays dans lequel nous soutenons un projet de reforestation (Brésil, Chine, Ghana, France, Roumanie, Maroc, Philippines etc.). Chaque couleur correspond à un projet différent. Le détenteur du bijou dispose d’un code, qu’il insère sur notre site internet afin de pouvoir géo-localiser son arbre, connaître l’essence qu’il a planté, et avoir plus d’informations sur le projet de reforestation. L’arbre peut être renommé et un certificat de plantation est attribué pour chaque arbre planté. Notre vision, c’est de permettre d’agir pour de grandes causes (la reforestation, l’emploi de personnes en situation de handicap, la filière bois française, etc…) par le biais de belles créations, contemporaines, graphiques, chic. Nous croyons que la création et la mode peuvent remettre de la beauté dans le monde. Et notre mission, c’est justement de remettre de la beauté et de la poésie au coeur de notre vieux monde.

 

3. Qu’est-ce qui vous a décidé à lancer ce projet ?

Lorsque j’ai participé à la création de Pur Projet, qui m’a beaucoup inspiré. Pur Projet contribue à l’agro foresterie, développe les communautés locales et restaure les écosystèmes dégradés. Après plusieurs mois de réflexion, après avoir eu beaucoup d’idées, j’ai eu envie de permettre à tous de contribuer à la reforestation de la planète. Je voulais créer un objet qui puisse incarner la démarche de Pur Projet. C’est à partir de là qu’est née la marque Treez, en 2011. Au début nous avions lancé une collection de bracelets en bois : les Treez Originaux, puis nous avons sortis la gamme Semeuses d’Espoir (collier et sautoir) et des collection capsules en édition limitée (Graphic Summer, Forever Leaves, et maintenant Mad Wax).

 

4. Quels sont les matériaux que vous utilisez pour la fabrication de vos bijoux ?

Tout le processus de fabrication de nos bijoux est éthique : Matériaux recyclés, respectueux de l’environnement, fabrication dans un ESAT de l’Ariège (Etablissements et Services d’Aide par le Travail), qui emploi des personnes en situation de handicap. Nos bijoux sont fabriqués en hêtre du Jura, et 100% made in France, ou à défaut, proche Europe. Les cordons sont fait en coton, petit à petit remplacés par du lin (dès que nous aurons épuisé tout le stock de coton). Pour la gamme Semeuses d’Espoir, la chaîne du sautoir et du bracelet est en laiton à 90% issu du recyclage de ce métal

 

5. Pouvez-vous nous parler du programme avec le GIE Femmes du Rif ?

Femmes du Rif est un Groupement d’Intérêt Economique qui met les femmes au centre d’un projet d’entreprenariat. Le projet consiste à replanter des oliviers et récolter les olives, produire une huile de première qualité et contribuer au développement de l’activité économique des femmes (environ 350 femmes concernées) dans cette région fortement productrice de cannabis et très pauvre. Treez soutient ce projet à travers Pur Projet, en effet, lorsqu’un pendentif ou un bracelet violet de la gamme Semeuses d’Espoir est vendu, c’est un Olivier qui est planté au Maroc.

 

 

6. Combien de pays avez-vous parcouru depuis le lancement de votre projet ?

Depuis que j’ai commencé à travailler il y a 15 ans, j’ai eu la chance de beaucoup voyager pour aller à la rencontre d’hommes et de femmes qui, à travers le monde, contribuent à remettre du sens dans leurs pratiques agricoles, à concilier leur activité économique avec la défense de leur environnement, à contribuer au développement de leurs communautés et leurs familles…
Ainsi, j’ai été rendre visite par exemple aux producteurs de cacao de la coopérative Kuapa Kokoo au Ghana en 2004 (ce sont eux qui plantent les arbres des projets que nous soutenons avec notre collection Mad Wax). Je les ai rencontrés à l’époque car ils fournissaient le cacao des tablettes de chocolat Alter Eco que je dirigeais. De la même manière j’ai été au Maroc, au Costa Rica, à Cuba, en Thaïlande, au Brésil, au Burkina-Faso, en Angleterre, en Roumanie, en Allemagne, en Espagne, … à la rencontre de personnes engagées pour la défense d’un modèle agricole contribuant à régénérer nos écosystèmes (et non les détruire). Je ne peux pas les compter mais je dirais au moins une vingtaine de pays depuis que je me suis pris de passion pour l’entrepreneuriat social.

 

7. Avez-vous rencontré des difficultés, commenté avez-vous fait pour les surmonter ?

Oui, bien sûr, il n’y a pas un jour sans difficulté dans la vie d’entrepreneurs. Je dirais même que mon job consiste à trouver des solutions à des problèmes, constamment ! Ce sont des difficultés et, en même temps, c’est un moteur, c’est passionnant, c’est presque un jeu. Les difficultés sont connues et les nôtres ne différent pas de celles de la plupart des entrepreneurs : Convaincre : Une équipe, des partenaires, des investisseurs… partager avec eux votre passion et votre vision et leur donner envie de rejoindre votre projet, alors même qu’il n’est, au départ, qu’une idée, une envie et résoudre tous les problèmes habituels de l’entreprise (produire, respecter les délais, anticiper, avoir une trésorerie suffisante, mener de front 10.000 sujets etc…)

Mais étonnamment -et je crois que c’est un trait de caractère commun à la plupart des entrepreneurs- je me souviens rarement des difficultés et des galères. Quand on me demande de me remémorer des souvenirs, c’est toujours des souvenirs positifs qui remontent. C’est comme si les galères et les difficultés ‘ »n’imprimaient » pas. Je suis un irréductible optimiste et, même au coeur des difficultés et des doutes, je sais toujours que les bonnes nouvelles sont proches.
DSC_5385-590x884

8. Quels sont vos projets pour l’avenir pour vous et votre entreprise ?

J’ai de nombreux projets et de l’ambition à revendre : Mon souhait, c’est de contribuer à montrer qu’il n’y a que des bonnes raisons de s’engager pour des causes sociétales. Succès, bonheur, épanouissement à tous les étages Aussi, je souhaite d’abord faire décoller la marque Treez, nous faire connaître d’un nombre beaucoup plus grand de personnes, donner envie au plus grand nombre de rejoindre notre passionnante aventure et de craquer pour nos créations. J’aimerais que nous étendions nos collections et que nous continuions à marier la recherche de beauté, de poésie et d’un maximum d’impact positif sur la société et le monde de nos enfants. Nous avons donc de nombreux projets de collections qui portent cette marque de fabrique Treez, mais aussi des projets à destination des entreprises pour leur proposer une alternative aux objets promotionnels habituellement assez peu esthétiques et fortement impactants sur l’environnement. C’est ce que nous faisons par le biais de notre marque soeur Gifts for Change, spécialement dédiée à la communication par l’objet. Avec toujours le même savoir faire : Design, éco-conception, fabrication française, soutien à de grandes causes, soutien au secteur adapté et protégé etc… De nombreuses innovations sont à attendre d’ici la fin de l’année pour Treez et Gifts for Change, plein de surprises qui, je l’espère, continueront à rencontrer un succès et une attention grandissante. C’est vraiment, pour moi et pour toute l’équipe, un motif de fierté et de motivation sans borne.

 

Nous vous remercions de nous avoir accordé cette interview très complète et pleine d’humanisme. Nous vous souhaitons un avenir radieux.

Crédit photo:

http://www.treez.org

http://www.blog.pureproject.com

http://www.marseillebio.fr

http://www.fairtraide.org.uk


Rejoignez nous sur Instagram @dar_adina et cliquez pour vous abonner à notre blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :