DIY: 3 recettes naturelles « beauté » avec du henné !

Dans cet article, on vous propose 3 recettes naturelles à réaliser avec du henné, pour des cheveux fort et brillant tout en couleur. Si vous ne connaissez pas cette plante, on vous fait un petit tour d’horizon de toutes ses vertus.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, on vous rappelle la dernière recette du blog, que vous pouvez retrouver juste là DIY: recette facile du shampoing solide fait maison

Quelle recette facile peut-on réaliser avec du henné ? C’est la question à laquelle l’on répondra dans cet article. Une base naturelle permettra ainsi de réaliser 3 recettes différentes toutes bénéfiques pour un soin naturel des cheveux.

1. L’histoire du henné : une plante vertueuse

Il existe 3 types de henné qui poussent dans les régions subtropicales et tropicales, de l’Afrique, d’Asie du Sud à l’Australasie.

Il pousse sous les latitudes comprises entre 15°C et 25 °C (Nord et Sud) de la région d’Afrique à celle du Pacifique. Il se cultive dans les régions au climat chaud et aride spécialement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Inde et en Asie.

Il est utilisé depuis des millénaires ( 3000 ans ) et l’on retrouve des traces de son utilisation en Mésopotamie, en Perse, en Égypte pour la teinture de la peau et des cheveux.

Plusieurs civilisations se sont servis cette plante durant plusieurs milliers d’années tels que l’Empire romain, la Grèce antique, la Chine, le Moyen-Orient, l’Inde, l’Afrique du Nord à des fins cosmétiques pour teindre les cheveux et réaliser des tatouages éphémères de la peau.

Ainsi, le henné tinctoriale lawsonia inermis se trouve être le henné le plus utilisé pour ses vertus tant convoitées depuis des millénaires.

1.1 Le henné lawsonia inermis

Parmi les 3 sortes de henné existant, on retrouve le henné lawsonia inermis dont les feuilles possèdent des molécules qui donnent des teintes rouge, orangé à acajou. On l’appelle henné tinctoriale car il possède un pouvoir colorant naturel.  C’est un petit arbuste épineux de la famille des lythracées n’atteignant pas plus de 6 mètres. Il pousse généralement dans les pays comme le Yémen, le Rajasthan, Damask, le Maroc, l’Égypte.

Ses feuilles sont cueillies puis réduites en poudre pour être utilisées en teinture textile et en colorant cosmétique pour la peau et les cheveux.

Dans les pays du Maghreb c’est une poudre très appréciée pour effectuer divers rituels beautés comme la coloration des cheveux, le cataplasme durant le bain du hammam pour purifier et adoucir la peau, le tatouage au henné particulièrement pour embellir les mains des mariées.

Le henné est ainsi une plante écologique et naturelle dont les pigments permettent de colorer les cheveux et la peau sans causer de désagréments. Il possède des propriétés double puisqu’il permet à la fois de teindre les cheveux et la peau tout en leur apportant des bienfaits.

Le henné est aussi reconnu pour ses vertus médicinales puisqu’il est antibactérien, antifongique, antimicrobien et antispasmodique. Il permet ainsi de :

  1. prévenir l’apparition des poux grâce à ses bénéfices antifongique
  2. en dermatologie, il est réputé pour cicatriser les cicatrices
  3. soigner les ongles usés et malades
  4. soigner les ulcères
  5. soulager les maux de tête et les migraines

Le henné lawsonia n’est pas le seul à donner de la couleur, on retrouve ainsi un henné à la coloration plus foncé qui est l’indigotier.

1.2. L’indigotier ou l’indigo des Indes

Pour les colorations plus foncés, si on n’aime pas les couleurs rouges et rousses, on peut remplacer le henné traditionnel lawsonia par de l’indigotier qui est un henné qui donne une coloration bleu foncé à noir.

L’indigotier ou indigo des Indes est un petit arbuste dont les feuilles sont utilisées pour la teinture textile et capillaire. Il pousse dans les régions d’Asie, du Moyen-Orient, et d’Inde. On peut aussi le trouver dans des îles antillaises comme la Guadeloupe par exemple. Sa coloration plus foncée permet de l’associer au henné lawsonia pour donner des teintes de couleurs brun, marron, et noir.

Attention à bien choisir un henné indigo naturel et non avec des produits chimiques ajoutés. Le henné noir artificiel et chimique que l’on trouve sur le marché peut s’avérer être très dangereux pour la peau et provoquer des allergies non négligeables et irréversibles.

Si on souhaite un soin sans coloration, il existe une autre plante naturelle, qui apportera autant de bienfaits que ces poudres naturelles colorantes. On parle ainsi de henné neutre.

1.3 Le henné neutre ou Cassia Obavata

Le henné neutre ou Cassia Obavata ne fait pas partie de la catégorie des poudres tinctoriales puisqu’il n’a pas de pouvoir colorant. Il est apprécié en cosmétique végétal pour éclaircir les reflets des cheveux, mais aussi en guise de traitement naturel sans coloration.

Comme le henné traditionnel, il possède des vertus similaires pour le soin des cheveux. Il est ainsi :

adoucissant, galbant, fortifiant, régulateur de sébum, antipelliculaire, apaisant, répulsif anti-poux.

Le henné neutre n’est pas du henné, mais les bienfaits, le parfum et la texture qu’il possède ressemblant au henné traditionnel, lui a valu avec le temps de porter le même nom que le henné lawsonia.

Pour réaliser les recettes qui vont suivre, nous utiliserons du henné lawsonia de teintes rouge, orange, et roux. On peut utiliser du henné neutre pour réaliser ces recettes afin d’effectuer un soin naturel sans coloration.

2. Les Recettes beautés naturelles au henné

2.1 Recette beauté naturelle n°1 : Coloration 100 % naturelle au henné

Cette recette est destinée à celles qui souhaite une coloration 100 % naturelle dans les tons rouge, roux et acajou. Le henné lawsonia est ainsi une alternative aux colorations chimiques et un soin écologique n’ayant aucun impact sur l’environnement.

Les Ingrédients

Pour réaliser cette recette il vous faudra :

  • 50 g de henné pour cheveux court et 100 g pour cheveux long
  • 1 cas d’huile d’olive végétale
  • Quelques gouttes de jus d’un demi citron
  • 3 cuillères à soupe d’eau florale de rose
  • 10 g de rhassoul pour nettoyer les chutes
  • de l’eau pour mélanger tous les ingrédients
  • 15 à 20 g d’indigo des Indes pour une couleur aux tons marrons (facultatif)

Le Matériel

Pour mettre en pratique votre recette et pour vous assurer de son bon déroulement vous aurez besoin de :

  • Un bol ou contenant creux
  • Une cuillère en bois
  • Un pinceau pour l’application
  • Une charlotte ou un foulard pour la pause
  • Une serviette de bain durant la pause

La Recette

  1. Verser le henné dans un bol, si on souhaite une coloration plus foncé, on ajoute de l’indigotier
  2. Ajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive végétale
  3. Mettre quelques gouttes de jus de citron
  4. Ajouter l’eau florale de rose
  5. Ajouter le ghassoul en poudre
  6. Verser l’eau pour mélanger la préparation
  7. Mélanger la préparation jusqu’à obtenir une pâte ni liquide ni épaisse
  8. Laisser reposer plusieurs minutes à 1 heure avant la pose

Avec un pinceau appliquer le henné sur cheveux secs ou humides. Laisser poser entre 1 h et 2 h. Plus le temps de pose est long plus les cheveux s’imprègne de la couleur. Une fois la pose fini, laver les cheveux avec un shampoing et brosser avec un peigne fin pour enlever toutes les chutes de henné. En supplément, on peut ajouter un baume après shampoing et  l’application d’une huile végétale une fois les cheveux secs pour hydrater les cheveux.

2.2 Recette beauté naturelle n°2 : Coloration au henné effet glossy

Pour une coloration sans assécher les cheveux, il est recommandé d’utiliser un baume après-shampoing dans une coloration au henné, afin d’obtenir des cheveux avec un effet à la fois galbant, fort et brillant.

Les Ingrédients

  • 50 g de henné pour cheveux court et 100 g pour cheveux long
  • 10 à 15 g de baume après-shampoing ( 1 à 2 c à s )
  • De l’eau pour mélanger tous les ingrédients

Le Matériel

  • Un bol ou contenant creux
  • Une cuillère en bois
  • Un pinceau pour l’application
  • Une charlotte ou un foulard pour la pause
  • Une serviette de bain durant la pause

La Recette

  1. Verser le henné dans un bol
  2. Ajouter 1 à 2 cuillères de baume après shampoing bio
  3. Verser l’eau pour mélanger la préparation
  4. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse

Appliquer sur cheveux secs ou humide. Mettre la serviette de bain sur les épaules pendant la pose du henné. Protéger les cheveux avec une charlotte ou un foulard. Laisser poser entre 1h et 2h. Rincer avec un shampoing et après shampoing. Peigner les cheveux pour enlever les chutes de henné.

2.3 Recette beauté naturelle n°3 : Traitement naturel au henné

Cette recette permet de traiter les cheveux ternes, cassants, les pellicules, un cuir chevelu irrité et sert comme traitement anti-poux en prévention.

Ce traitement ne convient pas aux femmes enceintes, allaitante, aux personnes allergiques aux huiles essentielles et aux enfants de moins de 12 ans.

Les Ingrédients

  • 50 g de henné pour cheveux court et 100 g pour cheveux long
  • 2 à 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • 15 ml d’huile d’amande douce végétale
  • 15 ml d’huile d’olive végétale
  • De l’eau pour mélanger tous les ingrédients

Le Matériel

  • Un bol ou contenant creux
  • Une cuillère en bois
  • Un pinceau pour l’application
  • Une charlotte ou un foulard pour la pause
  • Une serviette de bain durant la pause

Coloration au henné et traitement naturel

La Recette

  1. Mettre le henné dans un bol
  2. Ajouter l’huile végétale d’amande douce et d’huile d’olive
  3. Ajouter l’huile essentielle
  4. Ajouter l’eau pour mélanger tous les ingrédients
  5. La pâte ne doit être ni trop liquide ni trop épaisse

Appliquer sur cheveux secs ou humides. Mettre la serviette de bain sur les épaules pendant la pose du henné. Protéger les cheveux avec une charlotte ou un foulard. Rincer et laver avec un shampoing et un après shampoing. Brosser les cheveux au peigne fin pour éliminer toutes les chutes.

En conclusion pour obtenir plus de couleur, il faudra éviter de laver les cheveux avec du shampoing ou d’appliquer des huiles végétales durant les 3 semaines qui suivent la coloration, car celle-ci agit par oxydation. Il faut donc lui laisser du temps pour aider à sa fixation.

La coloration au henné ne doit pas se faire de manière trop fréquente. Ainsi, une coloration une fois par mois ou une fois tous les 2 mois est suffisante. Une coloration traditionnelle chimique ne peut se faire que 6 mois après une coloration au henné.


Si vous avez raté nos dernières recettes cosmétiques rendez-vous dans les articles suivants :

DIY: recette facile du shampoing solide fait maison !

DIY: Chantilly de karité coco et parfum naturel citron meringuée

DIY: réaliser son stick bio à la fraise !


crédit photo:

http://www.wikipédia.org I http://www.morocco-terroirs.com I http://www.hennainternational.com I http://www.dar-adina.com

Sources informations:

http://www.wikipédia.org I http://www.couleursgaia.com


Suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour plus de recettes naturelles !

Youtube

Instagram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.